5VK2DEICGFBV3JV77ZA6M2OIPI

JCB lance sur le marché la première pelle hydraulique à hydrogène du secteur

01 juin 2020

JCB a mis au point la première pelle à hydrogène du secteur de la construction et continue d’être à la pointe du développement des technologies à émission de carbone nulle ou faible, a annoncé aujourd’hui l’entreprise.

La pelle 220X de 20 tonnes alimentée par une pile à combustible à hydrogène a subi des tests rigoureux dans la carrière de JCB pendant plus de 12 mois. Ce développement passionnant fait de la marque la première entreprise d’équipement de construction au monde à dévoiler un prototype fonctionnel d’une excavatrice alimentée par cette méthode.

Lord Bamford, président de JCB, a déclaré : « Le développement de la première pelle à hydrogène est très intéressant dans le cadre du processus de construction d’un avenir sans carbone. Dans les mois à venir, JCB continuera à développer et à affiner cette technologie avec des tests avancés de notre machine prototype et nous continuerons à être à l’avant-garde des technologies conçues pour construire un avenir sans carbone. »

Le fils de Lord Bamford, Jo Bamford, a passé 14 ans chez JCB avant de se lancer dans le secteur de l’hydrogène, en fondant Ryse Hydroge. Jo a ajouté : « Je crois sincèrement que l’hydrogène est la meilleure occasion de construire une industrie de pointe qui crée des emplois, réduit les émissions et fait l’envie du monde entier. »

L’énergie de la pelle prototype est générée par la réaction de l’hydrogène avec l’oxygène dans une pile à combustible pour créer l’énergie nécessaire au fonctionnement des moteurs électriques. La seule émission de gaz d’échappement est l’eau.

Ce développement intervient après que JCB ait marqué l’histoire l’année dernière en lançant la première mini-pelle entièrement électrique du secteur de la construction, la 19C-1E.

En outre, elle a également étendu la technologie électrique à sa gamme innovante de télescopiques Teletruk avec le lancement d’un modèle électrique, le JCB 30-19E.

Grâce à une innovation constante et à des améliorations de la conception, elle a ouvert la voie à la technologie du diesel propre pour répondre aux réglementations européennes sur les émissions de niveau V et a pratiquement éliminé les émissions les plus nocives de sa dernière gamme de moteurs diesel.

L’oxyde nitreux (NOx) a diminué de 97 %, les particules de suie de 98 % et les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de près de la moitié.

Source : lanacion.com

Partager

Facebook
Twitter

Grupo Makro® 2019 Derechos Reservados